04/03/2011

CHANGEMENT des AMPOULES

Le CO2 et la baisse des consommations énergétiques peuvent avoir bon dos pour faire passer des normes et des réglementations. Elles se révèlent souvent coûteuses pour le consommateur et porteuses de bénéfices faramineux pour les fabricants. Quand ces nouvelles normes peuvent en plus être porteuses de soucis sanitaires, cela devient préoccupant. Dans la mesure où l’effort unilatéral consenti se révèle bénéfique pour le plus grand nombre, il peut apparaître acceptable, mais quand il est rapidement entaché des plus vives et crédibles critiques, il devient objet de scandale.

Cette affaire des ampoules à basse consommation risque bien de rejoindre assez rapidement le panthéon des plus belles escroqueries intellectuelles et économiques.

Là encore, comme dans de nombreux domaines, c’est notre « belle Europe » des marchands, dominée par les lobbies qui porte la plus grande part des responsabilités.

Ces fameuses ampoules étaient présentées comme une des solutions emblématiques de la politique européenne de réduction des consommations d’énergie. D’une durée de vie de 6 000 à 10 000 heures contre 1 000 pour les classiques, ces ampoules mises sur le marché pour leurs vertus écologiques sont censées remplacer à la fin de l’année 2012 celles à incandescence dans l’Union européenne ; les halogènes disparaissant, elles, du marché d’ici septembre 2016. Elles permettraient également de réduire les émissions de CO2 d’environ 32 millions de tonnes par an.

Un nouveau mode de consommation censé permettre d’économiser au niveau européen l’équivalent de la consommation annuelle en électricité de la Belgique. “Un gain écologique et économique conséquent”, s’égosillent les grands prêtres !

Un rapport, venant après bien d’autres critiques, rapports et expertises tendrait à démontrer qu’elles pourraient présenter un risque sanitaire. C’est en tout cas ce qui ressort d’une étude menée par la Commission de la sécurité des consommateurs (CSC).

Trois problèmes majeurs sont pointés par la CSC :
- Ces lampes contiennent du mercure, indispensable à leur fonctionnement. En cas de casse les taux du mercure ainsi libéré peuvent devenir réellement préoccupants.
- Elles émettent des ondes électromagnétiques assez importantes pour perturber, par exemple, les appareils auditifs.
- Enfin à l’image des « portables » et micro-ondes les émissions d’ondes peuvent entraîner réchauffement et céphalées chez les individus trop proches de la source lumineuse.

Voilà qui devrait suffir à déclencher la colère des associations, des verts, des environnementaux patentés …

Le silence est pourtant assez assourdissant. Sans doute parce que ces braves gens ont été une fois de plus abusés par des commerçants géniaux qui ont su leurs vendre ce qu’ils réclamaient : la baisse du CO2 !

Au nom de ce diable CO2va-t-on ainsi nous vendre tout et n’importe quoi, trouer nos couches jurassiques pour l’y enfouir sous pression, surtout faire des coups de commerce juteux ? En un mot quand l’Europe arrêtera-t-elle de succomber à la naïveté et à la crédulité des nouveaux curés du 21ème siècle. Halte aux feux ! Là également réclamons le respect de la laïcité … la liberté pour les athées… Il est bien trop évident que toutes ces lubies ne font que rembourrer le portefeuille des nouveaux profiteurs de grands prêtres.

 

07:33 Écrit par bk212103 dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Voici donc le printemps...

Voici donc les longs jours, lumière, amour, délire !

Voici le printemps ! Mars, avril au doux sourire,

Mai fleuri, juin brûlant, tous les beaux mois amis !

Les peupliers, au bord des fleuves endormis,

Se courbent mollement comme de grandes palmes ;

L'oiseau palpite au fond des bois tièdes et calmes ;

Il semble que tout rit, et que les arbres verts,

Sont joyeux d'être ensemble et se disent des vers.

Le jour naît couronné d'une aube fraîche et tendre ;

Le soir est plein d'amour ; la nuit, on croit entendre,

A travers l'ombre immense et sous le ciel béni,

Quelque chose d'heureux chanter dans l'infini…

D'après Victor Hugo.

07:17 Écrit par bk212103 dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

28/02/2011

LA REDOUTE

Deux Arabes regardent le catalogue de la Redoute et voient les mannequins. L’un dit à l’autre :
 
As-tu vu les belles filles qu’il y a dans le catalogue ? 
«  Oh oui, Macha Allah, qu’est ce qu’elles sont belles ! « 
«  As-tu vu le prix ? » 
 
«  En effet, elles sont vraiment pas chères, redoute.jpgà ce prix, moi je m’en achète une !! »
 
«  Bonne idée, commande-la et si elle est aussi belle que dans le catalogue, moi aussi j’ en achèterai une !!! »
 
Trois semaines plus tard, l’arabe demande à son ami :
 
«  Au fait, la fille que tu as commandée dans le catalogue La Redoute, est-elle arrivée ? 
 
«  Non ! Mais ça ne devrait pas tarder car j’ai reçu ses vêtements hier ! » 
 

07:44 Écrit par bk212103 dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

21/02/2011

EGYPTE : armée US

L’image des chars d’assaut qui surveillent les centres névralgiques du Caire, entourés par la marée de manifestants, est emblématique. Ce sont des M1A1 Abrams, les terribles tanks états-uniens de dernière génération, qui sont fabriqués en Egypte sur la base d’un accord de coproduction. Ils symbolisent à quel point les Etats-Unis se sont engagés dans la construction des forces armées égyptiennes et l’ampleur de la confiance qu’ils ont accordée au régime de Moubarak. En trente ans, Washington lui a fourni des aides militaires pour une valeur d’environ 60 milliards de dollars, selon les chiffres officiels, à quoi se sont ajoutés d’autres financements secrets.

Actuellement le régime de Moubarak reçoit des USA environ 2 milliards de dollars annuels, se plaçant ainsi parmi les principaux bénéficiaires après Israël. La majeure partie de cette somme est dépensée dans l’achat d’armes états-uniennes. Comme leur valeur dépasse la disponibilité financière du gouvernement égyptien, armee.jpgcelui-ci a accumulé une dette envers les Etats-Unis.

Mais Washington a été généreux : en 1990, pour récompenser l’Egypte de sa participation à l’imminente guerre contre l’Irak, il lui a accordé une remise de dette militaire de 7 milliards de dollars. Dix ans après, il lui a concédé un crédit extraordinaire de 3,2 milliards de dollars pour la modernisation des forces armées : celles-ci ont ainsi pu acquérir 24 chasseurs-bombardiers F-16 de dernière génération, 3 batteries de missiles Patriot et d’autres systèmes d’armes avancés.

Le Pentagone a en outre fourni aux forces armées égyptiennes des armes qu’il a en excédent, ou qui sont remplacées par d’autres de nouvelle génération, pour une valeur annuelle de centaines de millions de dollars. En même temps il a entraîné des officiers et des soldats égyptiens, surtout des forces spéciales, en organisant tous les deux ans l’opération Bright Star, une grande manœuvre qui se déroule en Egypte avec la participation d’environ 25 000 militaires états-uniens.

 

09:53 Écrit par bk212103 dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

16/02/2011

LAICITE

LAICI.JPGLa laïcité « à la française » a eu pour principale fonction de séparer les Eglises -et en fait le catholicisme- de l'Etat.

Aujourd'hui, le problème a changé, il est de permettre à des religions nouvelles, et en tout premier lieu à l'islam, de trouver sa place dans le pays. Du coup, on a pu parler de post-laïcité.

Toujours est-il qu'il faut réfléchir aux difficultés de la laïcité actuelle, et notamment aux conséquences de mesures législatives qui croient la protéger et peut-être en réalité l'affaiblissent : interdire le « foulard », puis le voile intégral, c'est apporter une réponse inadaptée au fait que des femmes font le choix de l'un ou de l'autre, elles ne sont pas toutes manipulées par des « barbus », ou en guerre contre société.

Et ce type d'interdiction peut avoir sur elles des effets très négatifs, les pousser à s'isoler encore plus de la société, par exemple dans un néo-salafisme qui ne sera pas guerrier, mais qui les exclura encore plus.

Nous devons réfléchir à ouvrir la laïcité, et à nous intéresser aux logiques de la sécularisation, c'est-à-dire aux processus par lequel des croyants acceptent de ne pas tout ramener à leurs convictions religieuses, de les relativiser.

 

11:13 Écrit par bk212103 dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook