05/09/2011

Salam alikhoum

 

Mustapha Brahim Djelloul  Kadhafi a quitté la Lybie sans dire au revoir ! 
C'est pas " Tripoli" de sa part.
Il a même pas fait " Lybie zou" en partant !
Il est surement parti parce qu'il a fait " Lybie tises".
Il "Lybie zarre" quand même ce dictateur. 
C'est écrit dans la presse si tu " Lybien" !

 

07:43 Écrit par bk212103 dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

03/09/2011

SEDUIRE

Vous êtes grosse et moche? C'est que vous y mettez vraiment
de la mauvaise volonté, vu tous les conseils beauté dont on vous abreuve. Depuis
les «20 tentations slim, saines et sun» de Madame
Figaro –
un article publicitaire spécial minceur vantant les mérites de différents
maillots de bain, d'un gâteau aux fleurs (?), d'un illuminateur pour le corps
(??) et d'un raffermisseur électronique (???)– au dossier de Grazia «Bien coiffée même à la plage!»,
en passant par les «10 conseils séduction pour mettre tous les hommes à vos
pieds» de Marie-Claire, vous avez le
choix dans les armes.

Parmi les missions que s'est assignées la presse féminine,
celle d'aider les femmes à seseduire.jpg conformer aux désirs masculins semble être la
principale.

Point de salut hors de la validation par le regard de
l'homme: pour ce faire, dépenser des fortunes en maquillage et en soins de
beauté (= «astuces bien-être») apparaît comme la solution miracle.

C'était bien la peine d'inventer le féminisme. D'ailleurs
certains articles, comme celui qui présente le «test du porte-monnaie»
dans Glamour, enjoignent les
lectrices à évacuer fissa les prétendants un peu trop progressistes au niveau
de l'égalité des sexes.

 

08:09 Écrit par bk212103 dans Réflexions | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Quelques brèves

 

C’est un enfant qui a été frappé par la voisine. La mère, furieuse, va lui demander des explications :
- Pourquoi avez-vous frappé mon fils ?
- Parce qu’il est mal élevé : il m’a traité de grosse.
- Et vous croyez qu’en le frappant vous allez maigrir ?

DANS UN BUREAU ARABE :
- Nom ?
- Abu Abdallah Sarafi
- Sexe ?
- 4 fois par semaine !
- Non, non, non ! Homme ou Femme ?
- Homme, femme, ... et quelques fois les chameaux

ENTERREMENT :
Un homme vient de mourir. Le curé, lors de la cérémonie, s’étend en éloges :
- C’était un bon mari, un excellent chrétien, un père 
exemplaire …
La veuve se tourne vers un de ses enfants et lui dit à l’oreille :
- Va jusqu’au cercueil et regarde si c’est bien ton papa qui est dedans.

ANNIVERSAIRE DE MARIAGE
- Mon amour, que vas-tu m’offrir pour nos noces d’argent ?
Le mari répond :
- Un voyage en Chine.
La femme, très surprise par ce cadeau magnifique, lui demande  :
- Mais mon amour, si pour nos 25 ans tu m’offres ça, que feras-tu pour nos 50 ans ??!! …

 - J’irais te chercher.

Un homme trouve un pingouin dans la rue. Il croise un policier :
- J’ai trouvé ce pingouin. Qu’est-ce que je dois en faire ?
- Ben, je ne sais pas moi. Amenez-le au zoo ! 
Le jour suivant, le policier croise le même homme avec le pingouin : 
- Eh bien, vous ne l’avez pas emmené au zoo ?
- Si, si, il a adoré. Maintenant, on va au cinéma !

Une blonde qui vient d’être opérée demande à son chirurgien :
- Docteur, quand vais-je pouvoir reprendre ma vie sexuelle ?
Étonné, le chirurgien :
- C’est la première fois, madame, qu’on me pose cette question après une opération des amygdales !!  

08:06 Écrit par bk212103 dans Société | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

01/09/2011

Fuite dans les écoles primaires

30 août 2011

"Les enfants des immigrés de la classe moyenne fuient en masse les écoles mixtes", rapporte De Morgen. La raison, selon le quotidien bruxellois : "Les Marocains ne veulent pas être dans la même classe que les Européens de l’Est ".

Pour Paul Mahieu, professeur de l’université d’Anvers qui étudie la ségrégation dans l’enseignement primaire, les écoles font face à une "fuite noire" comparable à la "fuite blanche", le phénomène par lequel les parents autochtones retirent leurs enfants des écoles fréquentées par une forte proportion d'élèves d'origine étrangère.

"Le mécanisme de fuite" se déclenche quand le seuil de 30% d’élèves d’origine étrangère est dépassé et que ce seuil atteint 50% pour les parents allochtones, explique Paul Mahieu.

Le chercheur estime qu'il s’agit d’un problème psychologique car "les parents sont persuadés que l’enseignement est meilleur dans les écoles avec beaucoup d’élèves autochtones" et redoute que cette fuite, qui va sans doute se poursuivre, aggrave les difficultés liées à la ségrégation.

 "La diversité" dans les écoles n’est pas forcement synonyme de problèmes, estime pour sa part De Morgen qui conclut : "à moins que l’on abandonne l’idée que l’enseignement est un moteur pour la mobilité sociale, les écoles avec un mélange socio-économique sont nécessaires.”

 

07:26 Écrit par bk212103 dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook