17/10/2011

VIVE la FRITE !

Il faut avoir un esprit bien cruel pour enlever à nos enfants la seule chose qui adoucit leurs dures journées d'étude. S'il n'y a plus l'espoir de la frite, comment avaler la physique-chimie et digérer les sciences naturelles ? Enlevez les merveilleuses frites dorées et craquantes de la cantine de Poudlard à Harry Potter, il ne vaincra jamais ce méchant sorcier dont j'ai déjà oublié le nom. Rien de plus éphémère que les grands succès internationaux.

Ce qui dure, ce sont les petits échecs nationaux, voire régionaux. La frite est la voile à l'horizon qui apprend à Robinson Crusoé qu'après vingt-huit ans de solitude, à peine adoucie par un Vendredi qui ne sait pas faire les frites, il va retrouver les siens, c'est-à-dire les frites.

Imagine-t-on le degré de stress atteint par les enfants et les adolescents de 2011 ? Ce qu'on leur promet chaque jour dans les médias qu'ils consultent toutes les demi-heures sur leur iPhone : le chômage, le sida, l'alzheimer, le réchauffement de la planète, xxxx.jpgle crime sadique, le racisme, la rue, l'overdose.

Et, par surcroît, on leur supprime les frites de midi, celles qu'ils mangeaient entre eux, sans les profs, sans les parents, sans les hommes politiques, sans les journalistes, sans les casse-couilles. Et pour les remplacer par quoi ? L'inepte haricot vert, le stupide poireau, l'atroce brocoli, l'infect navet, le ridicule petit pois.

Les légumes : la nourriture, au Moyen Age, réservée aux serfs, aux manants, aux gueux. On voit bien que les moins de 18 ans n'ont pas le droit de vote. Mais attention, il y a beaucoup d'électeurs qui se souviennent de leur enfance et de leur adolescence et savent ce qu'ils doivent à la frite, aujourd'hui bafouée et calomniée par des inconscients : leur survie.

De gauche ou de droite, ils voteront pour la frite.

 

07:53 Écrit par bk212103 dans Société | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.