11/07/2011

VIE ET COMPETITION

Notre société a érigé la compétition dans tous les domaines… Il faut donc être le premier, le meilleur en tout, même quand cela n’a pas d’utilité…
On demande à la femme d’être encore plus belle, plus moderne, à l’homme d’être à la fois plus viril et féminin... Bref, la Pub reléguée par notre système nous demande d’être des surhommes et des surfemmes, pour vendre du produit de maquillage, inventer des besoins, avoir un corps de rêve, une culture étendue, être un parfait gentleman à la maison, et un parfait salopard dans la compétition de la vie...

 vie.jpgComment tous ces prodiges à réaliser sont-ils possibles ?

Et bien, on vous bourre le cerveau depuis votre naissance à l’éducation nationale où on vous pousse à faire des études, on vous met dans les bras des jouets qui sont les répliques des futurs biens de consommation que vous vous crèverez à acheter plus tard adulte, on met en place le planning familial pour que la femme puisse travailler et torcher ses mômes ; en même temps, on mesure notre taux de fécondité national pour assurer la relève des cotisations vieillesse…

 


Nous sommes encadrés donc depuis la naissance par la fée civilisation qui nous prépare - comme on prépare les oies - à payer nos cotisations et nos impôts, à travailler toute notre vie
comme des dératés et à s’accorder en moyenne après notre retraite, seulement 10 ans à se reposer... Dix ans à faire ce que l’on aurait toujours aimé faire, alors que vous êtes fatigué, malade et que vos revenus ont baissé...

La fée civilisation est-elle aussi vernie qu’elle paraît ?
Ces machines qui devaient nous rendre la vie plus agréable ont-elles tenu leurs promesses...? Il semble que pour le même salaire, il faille toujours être plus compétitif, plus instruit... Ne sommes-nous pas entrain de perdre sur tous les terrains la vraie qualité de la vie qui est celle de pouvoir prendre le temps de vivre ?
 

09:05 Écrit par bk212103 dans Réflexions | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.