10/05/2011

L’élévation des océans

oceans.jpg

Un rapport du Programme de surveillance et d’évaluation de l’Arctique (Amap), publié mardi 3 mai à Oslo, revoit à la hausse les prévisions du niveau des océans, qui pourrait augmenter de 0,9 mètre à 1,6 mètre d’ici à 2100.

Les responsables du Programme de surveillance et d’évaluation de l’Arctique (Amap), dépendant du Conseil de l’Arctique, viennent de publier un rapport revoyant à la hausse les estimations de la montée du niveau des océans due au réchauffement climatique induit par les gaz à effet de serre.

« À l’avenir, le niveau mondial des océans pourrait augmenter entre 0,9 et 1,6 mètre d’ici à 2100, et la perte des glaces des glaciers arctiques, de la calotte glaciaire et de l’inlandsis du Groenland apporteront une contribution substantielle » à cette élévation.

On s’attendait déjà à une montée des eaux due en partie à la fonte des glaces, avec une dilatation de l’eau sous l’effet de la température.

D’après le dernier rapport de 2007 publié par les climatologues du Groupe intergouvernemental d’experts de l’ONU sur l’évolution du climat (Giec), le niveau marin pourrait s’élever d’environ 0,20 m à 0,60 m. Mais, cette évaluation ne prenant pas en compte la fonte des glaces des pôles, il n’est pas étonnant aujourd’hui de pouvoir dire que l’augmentation sera plus grande.

Selon le rapport, la fonte des glaces de l’Arctique et du Groenland a « contribué pour plus de 40 % à la hausse globale du niveau de la mer d’environ 3 mm par an observée entre 2003 et 2008 ».

 

07:51 Écrit par bk212103 dans Réflexions | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.