16/02/2011

LAICITE

LAICI.JPGLa laïcité « à la française » a eu pour principale fonction de séparer les Eglises -et en fait le catholicisme- de l'Etat.

Aujourd'hui, le problème a changé, il est de permettre à des religions nouvelles, et en tout premier lieu à l'islam, de trouver sa place dans le pays. Du coup, on a pu parler de post-laïcité.

Toujours est-il qu'il faut réfléchir aux difficultés de la laïcité actuelle, et notamment aux conséquences de mesures législatives qui croient la protéger et peut-être en réalité l'affaiblissent : interdire le « foulard », puis le voile intégral, c'est apporter une réponse inadaptée au fait que des femmes font le choix de l'un ou de l'autre, elles ne sont pas toutes manipulées par des « barbus », ou en guerre contre société.

Et ce type d'interdiction peut avoir sur elles des effets très négatifs, les pousser à s'isoler encore plus de la société, par exemple dans un néo-salafisme qui ne sera pas guerrier, mais qui les exclura encore plus.

Nous devons réfléchir à ouvrir la laïcité, et à nous intéresser aux logiques de la sécularisation, c'est-à-dire aux processus par lequel des croyants acceptent de ne pas tout ramener à leurs convictions religieuses, de les relativiser.

 

11:13 Écrit par bk212103 dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.