07/02/2011

ANARCHISTES

L'anarchie s’oppose aux représentants de l’état pour lutter contre l’oppression et l’exploitation, elle est révolutionnaire. Le PIB de 1800 à 1870 par habitants est multiplié par quatre sans modifier pour autant le niveau de vie de la population, il stagne, il ne s’améliore pas. Le capitalisme en est la principale cause et les revendications seront accueillies par une répression violente « Répression = action ».

C’est l’anarchie qui subira les qualificatifs de désorganisation et de destruction de la société, de violence, de chaos mais jamais au grand jamais on lui attribuera des idées qui se veulent constructives du monde moderne. Pourtant ! Au grand dam de la classe dirigeante, ce fut le moteur essentiel des avancées sociales.

En cette fin de siècle et début XXème plusieurs pensées anarchiques s’affrontent, notamment celle proudhonienne et Marxiste.

Malgré cela, toutes les tendances se rejoignent et coexistent au sein des différentes associations libertaires. Derrière la pensée anarchique, on trouvera communisme, syndicalisme et socialisme.

Mais aussi insurrectionnelle. En 1877 Cafiero et Malatesta franchirent une étape qui sera probablement le développement durable du mouvement anarchie.gifanarchique en brulant les titres de propriétés ainsi que les archives de la monarchie et de l’état dans plusieurs communes du Bénévent, en Italie. Le contenu de la caisse du percepteur sera distribué aux plus démunis. Le mouvement anarchique va prendre de l’ampleur et s’étendre en Espagne ainsi qu’en Russie. Dans les années suivante elle s’étendra à l’argentine, l’Ukraine et le Brésil.

En France ce sont Elisée Reclus et Jean Grave qui sont les fondateurs du mouvement anarchique. D’autres vont se tourner vers le syndicalisme et fonder la CGT (Emile Pouget et Pierre Monatte). Plusieurs vont choisir cette direction, les Catalans (CNT crée en 1910). Plus tard, les éléments les plus durs du mouvement anarchique s’empareront de ce syndicat qui sera renommer CNT-FAI (en 1927). En Catalogne (1936) ils prendront la tête de la résistance.

Le POUM (parti ouvrier d’unification marxiste) hostile à la troisième internationale communiste, organisera la première tentative très poussée de collectivisme. Ils imposeront l’égalité des rémunérations, mettront en œuvre la réforme agraire, les usines seront gérées par des conseils ouvriers. Durant la guerre civile d’Espagne, hormis les formations Catholiques, les monarchiques et la Phalange FN, en un mot les nationalistes, viendra le NKVD (brigade stalinienne formé en 1937) pour porter la touche finale à la liquidation de la tendance anarchique.

 

08:03 Écrit par bk212103 dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.